fr|en

Ecodesign

Our responsible Web development approach

 

Eco-design
01

Eco-responsible website design - Millau, France

An eco-designed website is one that has less impact on the environment. Because this is our core business we, at the Sesame Agency, have been working on this issue for several months now.

The challenge here is to combine an elegant, sober, minimalist design with a light structure and limited number of pages. From the reduction of page weight to the size of the visuals used, through file optimisation and minification, we are committed, through validation tools, to building a website that considerably reduces your carbon footprint and ours at the same time !

What is eco-design of websites?

Un site Web écoconçu est un site dont la structure est organisée de façon à en réduire un maximum la navigation avec des objectifs clairement définis, que ce soit en terme d'onglets (une page par besoin) que de contenus (l’information est traitée de façon la plus succincte possible)

Un site Web écoconçu est un site dont la structure est organisée de façon à en réduire un maximum la navigation avec des objectifs clairement définis, que ce soit en terme d'onglets (une page par besoin) que de contenus (l’information est traitée de façon la plus succincte possible)

Le graphisme d'un site Internet écoconçu doit permettre de contribuer à son accessibilité et à la réduction du poids de ses pages, avec notamment et idéalement :

  • Une section « Actualités » minimaliste, et si possible sans visuel ou avec un visuel léger voire commun à toutes les publications,
  • Un nommage explicite des liens ou boutons de navigation,
  • L’utilisation d'images vectorielles, de SVG, pour illustrer les pages,
  • L'utilisation limitée de visuels photos, avec une photo par page idéalement, ou leur adaptation en bichromie
  • Des éléments interactifs limités,
  • Un design de page épuré et décliné à travers le site Web,
  • Une optimisation de tous les visuels ou documents PDFs présents dans le site pour garantir leur légèreté,
  • Un mode "Economie d'énergie" pour un affichage alternatif du site : ce petit bonus permet d'afficher le site en mode sombre via la CSS et ses contenus sans images, via un script côté serveur. Il permet l'amélioration, par la même occasion, de l’accessibilité du site !

Le site Web écoconçu du bureau d'étude AD FINE récemment mis en ligne, illustre parfaitement ces points.

Ces efforts de conception nous permettent d’optimiser le développement technique de ces types de sites Web avec notamment :

  • L'allègement du CMS utilisé avec la suppression des ressources non utilisées, l'optimisation du framework, la minification des fichiers CSS et JS,
  • La limitation de l'utilisation de plugins,
  • Le création d'une feuille de style simple, avec un nombre faible de polices différentes utilisées,
  • Un webdesign responsive et donc adapté à l'affichage sur formats mobile,
  • La validation W3C concernant l'utilisation des standards, l'élimination des redondances dans le code et la simplification de la structure HMTL.

Le choix d’un hébergeur français proposant une démarche éco-responsable et de faibles impacts environnementaux, constitue un autre volet dans notre démarche écoresponsable au sein de notre politique d'hébergement : nous avons choisi l'hébergeur OVH qui s'inscrit dans la démarche européenne CISPE pour des centres de données climatiquement neutres.

Conscients que notre démarche d'écoconception peut encore être améliorée, nous continuons à travailler en ce sens pour la réalisation de sites Web peu consommateurs d’énergie en veillant sur les nouvelles technologies.

Le témoignage d'Anne Pelletier - AD FINE

AD FINE est un bureau d’études, de conseil et de formation qui accompagne entreprises et territoires dans la transition écologique. Dans une volonté forte d’être aligné sur les valeurs que nous défendons quotidiennement dans nos missions professionnelles, il nous est apparu évident d’écoconcevoir notre nouveau site internet afin d’en réduire les impacts environnementaux.
Rappelons-le : à l’échelle planétaire, le secteur du numérique émet déjà 4% des gaz à effet de serre, Parce qu’à l’horizon 2025, il est prévu que cet impact s’élève à 8% ! Il est nécessaire – et possible – d’agir dès aujourd’hui !

L’Agence Sésame a accueilli notre projet avec enthousiasme, offrant une écoute attentive à notre demande d’écoconception. Un challenge en soi car il s’agissait de concilier le design, le SEO, l’amélioration de l’expérience visiteur, et le poids numérique du site. Tout en valorisant l’identité graphique d’AD FINE, afin que ce nouveau site porte l’engagement de notre équipe et les valeurs de notre SCOP. De toute évidence, le professionnalisme et l’engagement des collaborateurs de l’Agence Sésame a permis de cocher toutes les cases.

Se lancer dans l’écoconception d’un site internet en 2022, c’est encore ouvrir des chemins peu empruntés. Il faut savoir innover. Tous les éléments de la création et de l’usage du site doivent être passés au crible préalable de l’analyse :

  • Ses contenus, leur pertinence et l’obsolescence de certains, leur mise en forme ;
  • L’expérience utilisateur,
  • Le trafic sur les pages,
  • Les attentes par rapport à l’hébergeur…

La disponibilité de l’équipe de l'Agence Sésame et ses précieux conseils nous ont permis de prendre des décisions pertinentes, toujours en connaissance de cause, de peser leurs avantages et leurs inconvénients, de chercher ensemble des solutions. Les aspects « techniques » de l’écoconception, qui sont exposés dans le référentiel de « 115 bonnes pratiques d’écoconception Web », mis au point par GreenIt.fr et respectés par l’Agence Sésame, permet aujourd’hui à AD FINE d’afficher une note EcoIndex A pour le bilan environnemental de notre nouveau site.
Avec des indicateurs qui parlent d’eux-mêmes :

  • Une empreinte carbone de 0,40 gr de CO2 pour chaque page visitée, contre 5,92 de CO2 pour l’ancienne version ;
  • En un an, avec 10 000 pages mensuelles vues, adfine.fr devrait produire 47,98 kg de CO2 (autant que 3 arbres en absorbent par an), alors que la version précédente  produisait 710,05 kg d’équivalent CO2 (nécessitant 33 arbres en compensation carbone).

Dans le même temps, « l’univers AD FINE » est valorisé par son nouveau webdesign :

  • Une identité graphique mise en musique avec esthétique et fluidité à travers un site qui nous ressemble ;
  • Des contenus facilement accessibles ;
  • Une meilleure présentation de nos missions, nos engagements, nos solutions.

Tous les voyants de cette fructueuse collaboration entre l’Agence Sésame et AD FINE sont au vert ! En espérant que cette démarche inspire maintenant d’autres entreprises à passer le pas de l’écoconception, s’engageant ainsi dans une démarche volontaire de transition écologique et de réduction des impacts environnementaux du numérique.

Anne PELLETIER
Pilote du projet écoconception du site internet pour AD FINE
Chargée de mission commerciale et marketing

Pour tout renseignement sur notre démarche et notre collaboration, n'hésitez pas à me contacter

In the digital sector, an eco-responsible approach is a global approach

Il faut savoir qu'un record de 53,6 millions de tonnes (Mt) de déchets électroniques a été généré dans le monde en 2019, soit une hausse de 21 % en seulement cinq ans, selon le Global E-waste Monitor 2020 de l'ONU. Le nouveau rapport prévoit également que les déchets électroniques mondiaux - les produits mis au rebut avec une batterie ou une prise - atteindront 74 Mt d'ici 2030, soit presque un doublement des déchets électroniques en seulement 16 ans.

Cela fait des déchets électroniques le flux de déchets domestiques qui connaît la croissance la plus rapide au monde, alimenté principalement par des taux de consommation plus élevés d'équipements électriques et électroniques, des cycles de vie courts et peu d'options de réparation. Seuls 17,4 % des déchets électroniques de 2019 ont été collectés et recyclés. Cela signifie que l'or, l'argent, le cuivre, le platine et d'autres matériaux récupérables de grande valeur, évalués à environ 57 milliards de dollars US ont été pour la plupart jetés ou brûlés plutôt que d'être collectés pour être traités et réutilisés. (2020, Global E-Waste Monitor - ONU, ITU)

Depuis la création de l'Agence Sésame en 2006, la gestion du matériel informatique répond à cette préoccupation de non-surconsommation et d'entretien. Lorsque le matériel de l'agence est totalement obsolète, nous le déposons dans des circuits de recyclage.

Talk to you soon !